Recrue 2019: Niklas von Wolff à paris

Niklas von Wolff

J’ai passé ma thèse au CEA Saclay en 2016 sous la direction de Thibault Cantat et Jean-Claude Berthet. Pendant ces trois ans de thèse, j’ai travaillé sur l’activation des petites molécules, comme le CO2, par des nouveaux systèmes de type paire de Lewis frustré à base d’ions silyliums. Ensuite, j’ai rejoint le Laboratoire d’Electrochimie Moléculaire (LEM) pour un postdoc industriel en collaboration avec Air liquide avec le but de développer un électrolyseur performant pour l’électroréduction du CO2 en CO dans l’eau. Après un an au LEM, j’ai commencé un deuxième stage postdoctoral dans le groupe de David Milstein au Weizmann Institute of Science pour étudier des systèmes coopérative métal-ligand pour le développement de nouveaux procédés catalytiques.

J’ai été recruté en tant que CR2 dans l’équipe « REACTE » sous la direction de Marc Robert au LEM, dirigé par Elodie Anxolabéhère-Mallart. J’y travaillerai à l’interface de l’électrochimie et de la catalyse homogène des systèmes coopératives métal ligand pour le développement de nouveaux procédés électrocatalytiques pour une chimie (organique) rédox efficace en énergie.

 

Tagged with: